Qui sommes-nous?

La CIP assure principalement les collaborateurs des communes, des associations de communes et autres types de collaborations intercommunales pour la prévoyance professionnelle.

Elle prévoit des prestations de retraite pour les assurés et les couvre contre les risques liés au décès et à l’invalidité. Son activité est régie par les Statuts de la Caisse intercommunale de pensions et le Règlement de prévoyance.

En tant qu’institution de droit public, elle bénéficie de la garantie des employeurs.

La gérance de la Caisse est confiée à Retraites Populaires.

Historique

La Caisse intercommunale de pensions a été fondée par l'union des principales communes vaudoises sous le nom de Caisse des pensions du personnel des administrations communales. Elle a pour date de naissance le 26 janvier 1924, qui vit la réunion d'une Assemblée constituante à l'Hôtel de Ville de Lausanne, où les statuts ont été discutés et adoptés.

C'est en 1949 que l'appellation de Caisse intercommunale de pensions et le sigle CIP sont introduits officiellement.

Organes

Pour sa gestion, la CIP s'est dotée de deux organes paritaires où les employés et les employeurs sont représentés en nombre égal:

  • Le Conseil d'administration est l'organe principal de la Caisse. Elu paritairement par les assurés et les employeurs, il en assure la direction générale et la haute surveillance, notamment en établissant le plan de financement de la Caisse, en définissant les bases techniques et en pourvoyant au placement des capitaux. Il adopte et modifie le règlement de prévoyance de la Caisse qui définit les prestations assurées et statue sur l'octroi de ces prestations.

  • L'Assemblée des délégués est constituée de représentants des employeurs et des employés, dont le nombre est fixé par les Statuts de la Caisse en fonction du nombre d'assurés de chaque employeur. Entre autres attributions, elle élit le Conseil d'administration et prend connaissance des comptes annuels. Elle adopte et modifie les Statuts de la Caisse.

 

La gérante, Retraites Populaires, administre les affaires courantes et met en oeuvre les décisions du Conseil d'administration sous sa surveillance

Voir aussi