Des changements de situation entraînent une adaptation des rentes et doivent être communiqués à la Caisse.

Les bénéficiaires de rente ont des devoirs, lesquels?

Certains changements de situation entraînent une adaptation des prestations versées. Pour cette raison, ils doivent être communiqués à la Caisse de suite et par écrit, ce qui permet d’éviter des rectificatifs ultérieurs.

En cas du décès du bénéficiaire, les proches doivent annoncer le décès à la CIP en envoyant l’acte de décès.

Informations à communiquer à la CIP

  Bénéficiaire de rente de retraite Bénéficiaire de rente d'invalidité Bénéficiaire de rente de conjoint Bénéficiaire de rente d'enfant
Changement d'adresse    OUI    OUI    OUI    OUI
Changement d'état civil    OUI    OUI

   OUI

(si à nouveau le bénéficiaire se marie, se lie par un partenariat enregistré ou se met en concubinage)

   OUI

Naissance d'un enfant

   OUI    OUI    X    X
Début/modification de prestations touchées d'une assurance sociale (AVS, AI, LAA, APG, etc..)

   OUI

(si l'assuré retraité n'a pas l'âge ordinaire de l'AVS)

   OUI    OUI    OUI

Enfant de plus de 18 ans : interruption de la formation

   X

   X

   X

   OUI

 

Malgré le soin apporté à la rédaction de cet article récapitulatif, nous ne pouvons pas garantir son exhaustivité, son exactitude et son actualité. Seuls les Statuts de la CIP, le Règlement de prévoyance et les diverses dispositions de la Caisse font foi.