Un outil pour compenser un départ à la retraite anticipée.

L’assuré peut décider de partir à la retraite avant l’âge terme de 64 ans. Dans ce cas il se verra appliquer une réduction du taux de pension de 6% par année d’anticipation, en plus de la réduction de 1,429 point de % par année d’assurance manquante. Afin de compenser tout ou partie de cette réduction, l’assuré peut dès à présent alimenter son compte individuel de préfinancement en versant de l’argent sur celui-ci.

Avantages

  • Fiscaux: les montants versés sont en principe déductibles fiscalement
  • Rendement intéressant: la somme déposée génère des intérêts de 2,25%
  • Maintien total ou partiel du niveau des prestations de retraite pour un départ anticipé

Fonctionnement

L’assuré alimente quand il le veut son compte individuel de préfinancement jusqu’au jour précédant la mise à la retraite, par un ou plusieurs versements du montant qu’il désire et jusqu'à concurrence de la limite autorisée.

Combien verser pour atteindre son objectif de retraite?

Le simulateur de rachat permet à l'assuré de définir la somme nécessaire pour le montant de rente souhaité à la date de retraite désirée. Le simulateur de financement de rachat permet à l'assuré qui désire s'acquitter du montant en plusieurs fois, d'établir un plan financier.

Conditions

Le versement sur le compte individuel de préfinancement peut intervenir:

  • Uniquement lorsque les possibilités de rachat sont épuisées. En d’autres termes que lorsque l’assuré a les pleins droits à l’âge terme de 64 ans
  • Si une procédure d’invalidité totale définitive est en cours, il n’est pas possible d’alimenter ce compte

 

Schéma compte de préfinancement

Fermeture du compte individuel de préfinancement

Le compte individuel de préfinancement est clôturé dans les cas suivants:

  • Retraite: sous la forme d’une augmentation de la pension, déterminée selon le taux de conversion du tableau B du Règlement
  • Invalidité totale définitive: par le versement d’un capital complémentaire à l’âge terme
  • Décès: par le versement d’un capital complémentaire aux ayants droits (conjoint ou concubin survivant, à défaut les enfants, à défaut les bénéficiaires prévus dans le Règlement)
  • Transfert ou versement en espèces de la prestation de sortie: est inclus dans le montant de la prestation de sortie

Voir aussi